De beste exploitatievorm voor een apotheek

Eénmanszaak of vennootschap?

Vroeger was een éénmanszaak de meest gebruikte vorm om een apotheek uit te baten. Voor een echt kleine officina is dat nog steeds het geval, maar vanuit fiscaal oogpunt is het ongetwijfeld interessanter om te kiezen voor een vennootschap (bvba of nv):

de hoogste tarieven in de persononenbelasting (van toepassing op éénmanszaken) bedragen nog steeds 50%, terwijl de tarieven in de vennootschapsbelasting vanaf aanslagjaar 2019 (boekjaren beginnende ten vroegste vanaf 1 januari 2018) variëren van 20,00% (zogenaamd verlaagd tarief) tot 29,00% (standaard tarief, vanaf aanslagjaar 2021 verlaagd naar 25,00%);

als zelfstandige met een éénmanszaak betaalt u wettelijke sociale bijdragen die berekend worden op het totale belastbare bedrijfsinkomen, terwijl u in een vennootschap het globale inkomen kan optimaliseren om de hoogste schijven te vermijden.

Daarnaast zijn er nog andere verschillen waar u op moet letten.

Nouvelles

Tous les bénéficiaires effectifs (ou ultimate beneficial owners) de sociétés sont tenus de s'enregistrer dans le registre UBO. À cette occasion, ils doivent communiquer toutes sortes de données concernant les personnes physiques sous-jacentes. Comme le site sur lequel les utilisateurs peuvent s'enregistrer s'est fait attendre, la date limite pour laquelle les personnes concernées devaient s'enregistrer pour la première fois a de nouveau été reportée. La nouvelle date est fixée au 30 septembre 2019.

La nouvelle limitation de la déduction des intérêts est un des éléments de la réforme de l'impôt des sociétés. Le Gouvernement a avancé l'entrée en vigueur des nouvelles règles, de sorte qu'elles sont déjà d'application en 2019.

L'avantage de toute nature pour les voitures de société est calculé à l'aide d'une formule. Un élément essentiel de la formule est l'émission de CO2 de référence. Plus la voiture dépasse l'émission de référence, plus l'avantage est élevé. Cette émission de référence est déterminée annuellement dans un arrêté royal. Les chiffres de cette année sont favorables au contribuable : l'avantage de toute nature diminue.

Abonnez-vous à notre lettre d'info