De beste exploitatievorm voor een apotheek

Eénmanszaak of vennootschap?

Vroeger was een éénmanszaak de meest gebruikte vorm om een apotheek uit te baten. Voor een echt kleine officina is dat nog steeds het geval, maar vanuit fiscaal oogpunt is het ongetwijfeld interessanter om te kiezen voor een vennootschap (bvba of nv):

de hoogste tarieven in de persononenbelasting (van toepassing op éénmanszaken) bedragen nog steeds 50%, terwijl de tarieven in de vennootschapsbelasting vanaf aanslagjaar 2019 (boekjaren beginnende ten vroegste vanaf 1 januari 2018) variëren van 20,00% (zogenaamd verlaagd tarief) tot 29,00% (standaard tarief, vanaf aanslagjaar 2021 verlaagd naar 25,00%);

als zelfstandige met een éénmanszaak betaalt u wettelijke sociale bijdragen die berekend worden op het totale belastbare bedrijfsinkomen, terwijl u in een vennootschap het globale inkomen kan optimaliseren om de hoogste schijven te vermijden.

Daarnaast zijn er nog andere verschillen waar u op moet letten.

Nouvelles

La TVA sur les frais engagés par une entreprise lors de l'achat d'actions est déductible. La Cour de justice estime en effet que les actes préparatoires ouvrent également un droit à déduction. Et ce n'est pas tout : si l'achat n'a finalement pas lieu (du tout), les frais restent déductibles.

La " loi sur les activités complémentaires " permet de percevoir un revenu d'appoint exonéré. Elle s'applique aux travailleurs qui travaillent au moins à 4/5, aux travailleurs indépendants à titre principal et aux pensionnés. Tant que les revenus ne dépassent pas une certaine limite, ils ne sont pas soumis aux cotisations sociales ni aux impôts. Depuis le 15 juillet 2018, les activités complémentaires doivent être déclarées via le service en ligne Activités complémentaires. Nous vous récapitulons ici la marche à suivre.

La réforme du droit des entreprises (loi du 15 avril 2018) modifie quelques règles et obligations en ce qui concerne les sociétés de droit commun, désormais appelées sociétés simples. Celles-ci sont dorénavant soumises à l'obligation comptable et doivent s'inscrire auprès de la Banque-Carrefour des Entreprises. Les nouvelles règles sont entrées en vigueur au 1er novembre 2018.

Abonnez-vous à notre lettre d'info