Goedkoper op Restaurant!

Aftrek restaurantkosten blijft (voorlopig?) op 69%

In oktober 2005 schreven we reeds dat het aftrekpercentage van restaurantkosten vanaf het inkomstenjaar 2005 werd opgetrokken tot 69% en dat dit percentage nog verder zou worden opgetrokken naar 75% vanaf het inkomstenjaar 2006.
Laatstgenoemde verhoging werd evenwel afhankelijk gesteld van succesvolle onderhandelingen met de horecasector.  Maar daar wringt nu net het schoentje.  Tot op heden zitten deze onderhandelingen in het slop.   Derhalve blijft de aftrek voorlopig behouden op 69%.

Marc Poncelet
Accountant-Belastingconsulent.

Leuven, mei 2006

klik om te downloaden

U kan dit artikel ook downloaden als pdf-document.

Nouvelles

Achat d'un bien immobilier par trois parties (parents, enfants et société) avec usufruit successif. Cette technique s'accompagne de conséquences fiscales spécifiques.

Le nouveau droit des sociétés devait en réalité garantir la neutralité fiscale. Or, il a bel et bien - comment pourrait-il d'ailleurs en être autrement ? - un impact fiscal, y compris par exemple sur la transmission par donation ou héritage d'entreprises familiales. Les règles flamandes ont entre-temps été adaptées aux nouvelles règles.

La Belgique vient elle aussi de mettre en place un régime de consolidation limitée à l'impôt des sociétés. Les sociétés qui font partie d'un groupe pourront ainsi transférer une partie de leurs bénéfices vers des sociétés déficitaires du groupe en réalisant un transfert intra-groupe. Le régime, qui sera en vigueur à partir de l'exercice d'imposition 2020, est assorti de très nombreuses conditions.

Abonnez-vous à notre lettre d'info