L'avantage de toute nature pour voitures de société coûtera un peu plus cher en 2015

Le pourcentage CO2 est l'un des éléments utilisés pour calculer l'avantage de toute nature pour les voitures de société. Le pourcentage CO2 est déterminé en fonction de l'émission de référence. Qui dit émission de CO2 plus élevée, dit voiture moins propre et avantage de toute nature plus élevé. L'émission de référence est fixée chaque année par arrêté royal. En 2015, l'émission de référence sera à nouveau quelque peu réduite, entraînant une augmentation du pourcentage CO2 et, de ce fait, du coût de l'avantage.

Pour rappel: la formule

L'avantage de toute nature est calculé en application de la formule suivante:

Prix catalogue x pourcentage CO2 x 6/7 x facteur d'âge

Le pourcentage CO2 et l'émission de référence

Le pourcentage de base CO2 de 5,5 % est lié à l'émission de référence. Plus le véhicule est polluant par rapport à l'émission de référence, plus le pourcentage augmente; plus le véhicule est respectueux de l'environnement, plus le pourcentage diminue.

L'émission de référence est exprimée en grammes par kilomètre et est fixée chaque année par AR. Le Gouvernement peut ainsi tenir compte de l'amélioration des performances écologiques des voitures en abaissant l'émission de référence.

Le pourcentage de base augmentera de 0,1 % par gramme de CO2 par kilomètre d'émission en plus.

Donc, plus l'émission de référence fixée par le Gouvernement sera faible, plus il y a de chances que l'émission réelle de votre voiture de société soit plus élevée: le pourcentage CO2 de la formule va donc augmenter et votre voiture vous coûtera plus cher.

L'émission de référence pour 2015

A partir du 1er janvier 2015, l'émission de référence sera la suivante:

pour les voitures au diesel: 91 g/km  (en 2014: 93 g/km)

pour les voitures à l'essence, au LPG et au gaz naturel: 110 g/km (en 2014: 112 g/km).

Combien ma voiture va-t-elle me coûter en plus en 2015?

Pour mieux vous faire comprendre l'impact de cette nouvelle émission de référence sur le coût de votre voiture, nous vous proposons de prendre un exemple.

Imaginons une voiture neuve de 40.000 EUR, avec un moteur à essence et une émission de 125 g/km.

En 2014, le pourcentage CO2 s'élevait à 5,5 % + 1,3 % (car 13 grammes d'émission en plus que l'émission de référence qui est de 112 g/km) = 6,8 %.

L'avantage était donc de 40.000 × 6,8 % × 6/7 × 100 % = 2.331,43 EUR.

En 2015, le pourcentage CO2 s'élèvera à 5,5 % + 1,5 % (car 15 grammes d'émission en plus que l'émission de référence pour 2015 qui est de 110 g/km) = 7,0 %.

L'avantage sera donc de 40.000 × 7,00 % × 6/7 × 100 % =2.400,00 EUR.

Si nous faisons abstraction de la correction liée à l'âge (et que nous reprenons l'exemple d'une voiture neuve, du même modèle, avec la même émission), votre voiture de société vous coûtera cette année un peu moins de 70 EUR en plus, soit 3 % de plus que l'an dernier. En moyenne, celui qui utilise une voiture de société pour ses déplacements privés, paiera entre 2,5 et 5 % de plus en 2015.

Etant donné toutefois qu'entre-temps, la voiture a un an, la correction liée à l'âge peut être appliquée. Celle-ci est de 6 % par an. Si nous en tenons compte, l'avantage pour 2015 sera de 40.000 × 6,8 % × 6/7 × 94 % =  2.256,00 EUR.

Nota Bene

Si vous atteigniez déjà l'avantage maximum avec votre voiture (voiture à essence avec une émission de plus de 237 g/km ou voiture au diesel avec une émission de plus de 218 g/km), vous ne payerez pas davantage.

Nouvelles

À partir du 1er janvier 2019, les contribuables pourront choisir de soumettre à la TVA les locations immobilières. En voici les principes pour rappel.

La loi anti-blanchiment du 18 septembre 2017 crée un cadre légal pour le registre UBO. Il s'agit d'un registre national des bénéficiaires effectifs de sociétés et autres entités juridiques. Les détails concernant le contenu des informations recueillies sont peu à peu connus.

Les modalités de valorisation de l'avantage de toute nature résultant de la mise à disposition gratuite d'un logement à un travailleur salarié ou à un dirigeant d'entreprise font depuis longtemps l'objet de critiques. Le Gouvernement vient d'annoncer la modification de ces règles. La valeur sera désormais calculée en application de la formule suivante : RC × 100/60 × 2.

Abonnez-vous à notre lettre d'info