Verser 960 ou 1 230 euros pour votre épargne-pension ?

Depuis cette année, vous pouvez choisir de verser un montant d'épargne-pension plus élevé pouvant aller jusqu'à 1 230 euros. Si vous faites ce choix, vous bénéficierez d'un avantage relativement moins intéressant. La réduction tombera de 30 % à 25 % du montant épargné. Vous devez donc bien réfléchir et faire explicitement ce choix.

Épargner un montant moins élevé ou plus élevé ?

Vous avez une épargne-pension ? À partir de 2018, vous pouvez épargner deux montants maximums :

960 euros (montant pour l'E.I. 2019, épargne de 2018) au taux de 30 %, ce qui, au final, génère une réduction d'impôt de 288 euros ; ou

1 230 euros (montant pour l'E.I. 2019, épargne de 2018) au taux de 25 % ce qui, au final, génère une réduction d'impôt de 307,50 euros.

Ce système est qualifié d'épargne-pension duale.

Épargner un euro de plus que 960 euros : réduction d'impôt de 25 %

Attention : si vous épargnez 961 euros, vous retombez automatiquement à la réduction d'impôt de 25 %. Il s'ensuit qu'un contribuable qui épargne 961 euros bénéficie d'un avantage moins intéressant que le contribuable qui épargne 960 euros.

Exemples :

vous épargnez moins que le maximum le moins élevé, par exemple 900 euros : votre réduction d'impôt sera égale à 30 % de 900, soit 270 euros ;

vous épargnez plus que le maximum le moins élevé, mais moins que le maximum le plus élevé, par exemple 1 000 euros : votre réduction d'impôt sera égale à 25 % de 1 000, soit 250 euros. Vous épargnez donc plus, mais bénéficiez d'un avantage moins intéressant ;

vous épargnez 1 152 euros : votre réduction d'impôt sera égale à 25 % de 1 152, soit 288 euros. Cette réduction est égale à celle dont vous bénéficiez si vous épargnez le maximum le moins élevé (960 euros à 30 %).

Quelles leçons peut-on en tirer ? Si vous choisissez d'épargner plus de 960 euros, vous avez tout intérêt à épargner le maximum et au minimum 1 152 euros, faute de quoi vous bénéficierez d'un avantage fiscal moins intéressant pour une épargne plus élevée.

Choix explicite

Il est donc désavantageux d'épargner plus de 960 euros mais moins de 1 152 euros. Si vous épargnez plus de 960 euros, votre banque vous contactera pour attirer votre attention sur le fait que votre réduction d'impôt tombera à 25 %. Vous devrez alors confirmer que, pour cette année, vous choisissez d'épargner plus de 960 euros. Vous devez donc faire explicitement ce choix. Si vous ne le faites pas, la banque vous reversera le montant épargné au-delà des 960 euros. Le législateur entend ainsi éviter que les épargnants aient de mauvaises surprises et bénéficient d'un avantage moins intéressant alors qu'ils ont épargné davantage.

Vous devez reconfirmer ce choix chaque année. Vous avez la possibilité de le faire maintenant. En d'autres termes, vous pouvez encore faire savoir à votre banque que vous voulez épargner plus de 960 euros pour 2018. Attention : une fois que vous avez fait votre choix pour une année déterminée, vous ne pouvez plus revenir sur votre décision.

Nouvelles

L'année dernière a été une année exceptionnelle et vous trouvez que votre personnel mérite un petit extra ? Le paiement d'une rémunération supplémentaire n'est pas envisageable sachant que le fisc va ponctionner l'essentiel de la prime. L'attribution d'" avantages non récurrents liés aux résultats ", par contre, vous permet d'éviter que le gros de la prime finisse dans les caisses de l'État.

Comme tout le monde le sait, le nouveau Code des sociétés et des associations (en abrégé CSA) est entré en vigueur le 1er mai. Ce que tout le monde ne sait pas, par contre, c'est que ce nouveau code s'accompagne également d'une nouvelle réglementation comptable. En quoi consiste-t-elle précisément ?

Il sera bientôt temps, à nouveau, de compléter votre déclaration d'IPP. De ce fait, c'est volontiers que, comme chaque année, nous vous présentons brièvement ses rubriques. Si le fisc avait annoncé qu'il n'y aurait que quelques nouveaux codes cette année, les changements sont plus nombreux qu'il n'y paraît à première vue. Nous vous expliquons les principales nouveautés.

Abonnez-vous à notre lettre d'info