Code annoté du crédit aux consommateurs

Début septembre, le S.P.F. Économie a publié en ligne un Code annoté du crédit aux consommateurs, composé d'un volet " crédit à la consommation " et d'un volet " crédit hypothécaire ". Ce code peut servir de fil conducteur pour les prêteurs, les intermédiaires et les assureurs.

Code de droit économique (CDE)

Au cours des dernières années, toutes les lois relevant du droit économique ont été regroupées dans un seul Code comprenant - à l'heure actuelle - 19 livres. Auparavant, ces dispositions étaient dispersées dans toutes sortes de lois spéciales, dont le Code de commerce.

Un des " livres " du Code coordonné du droit économique est le " Livre VII : Code du crédit aux consommateurs ", qui comprend un volet " crédit à la consommation " et un volet " crédit hypothécaire ".

Le S.P.F. Économie a récemment lancé un site internet reprenant un commentaire par article de ce Code et de ses principaux arrêtés d'exécution.
Avec ce Code “annoté”, les autorités souhaitent aider les entreprises, et plus particulièrement les prêteurs, les intermédiaires et les assureurs, à mettre leurs documents contractuels, leurs pratiques professionnelles et leur organisation interne en accord avec les exigences légales. Cet outil sera toutefois aussi pratique pour les avocats, les juges et les services de médiation.

À côté du texte de loi, le site internet propose un commentaire par article, basé sur la doctrine et la jurisprudence publiée. Le S.P.F. Économie avertit lui-même que les annotations reflètent son propre point de vue, ce qui signifie qu'un juge dispose toujours de la compétence requise pour adopter une autre position dans un cas spécifique.

Uniquement en ligne

Le Code est disponible gratuitement en ligne et sera régulièrement mis à jour, en fonction de l'évolution des points de vue.

https://credit2consumer.be/

Nouvelles

Le calcul de l'avantage de toute nature pour la voiture de société dépend entre autres de l'émission de CO2 du véhicule par rapport à " l'émission moyenne du parc automobile belge ". Cette émission moyenne a augmenté en 2018 et 2019, de sorte que l'avantage a diminué. Une nouvelle loi fait qu'il ne pourra plus diminuer.

Lorsqu'un travailleur se voit mettre une voiture de société à disposition, il est imposé sur un avantage de toute nature. Si ce travailleur paie une contribution pour cette voiture de société, cette contribution est déductible de l'avantage. Il semblerait en revanche que les frais que le travailleur prend personnellement en charge ne soient pas déductibles de l'avantage imposable.

Les dividendes sont en principe soumis à un précompte mobilier (Pr. M.) de 30 %. Mais il existe divers taux réduits, notamment pour les dividendes d'actions dites VVPR-bis. Le fisc a récemment fait savoir que les acomptes sur dividendes et les dividendes intercalaires d'actions VVPR-bis entraient également en considération pour le taux réduit.

Abonnez-vous à notre lettre d'info