Avez-vous déjà activé votre eBox ?

Fin septembre, le SPF Finances a lui aussi adhéré au projet d'eBox. Un acteur majeur rejoint ainsi le projet qui vise à relier électroniquement l'État et les citoyens.

" My e-box ", c'est quoi ?

My e-box est une interface sécurisée via laquelle vous pouvez recevoir, consulter et gérer des documents émanant des autorités publiques. C'est donc avant tout une boîte aux lettres numérique. Une boîte aux lettres qui ne fonctionne certes que dans un sens : vous ne pouvez (pour l'instant) pas encore envoyer de documents au départ de l'e-box.

Les documents en question peuvent émaner de nombreuses autorités et organisations publiques.

Citons à titre d'exemples :

• le SPF Finances ;
• le SPF Justice ;
• l'Office national pour l'emploi ;
• l'Office national de sécurité sociale ;
• l'Office national des vacances annuelles ;
• SIGeDIS ;
• FAMIFED ;
• ...

Ont également déjà rejoint " my e-box " : le CPAS d'Anvers, plusieurs communes et même un huissier de justice.

Quels documents ?

Les documents disponibles dans my e-box sont en principe des documents qui vous sont destinés personnellement, comme des documents de votre dossier personnel auprès d'une administration publique, des explications concernant les modifications apportées à ce dossier, les décisions prises concernant des demandes que vous avez introduites... Mais diverses attestations ou autres demandes introduites peuvent également être mises à disposition via my e-box.

Il vous suffit de vous enregistrer pour que vos documents arrivent dans votre e-box. Vous devez choisir si vous souhaitez utiliser my e-box comme canal de communication. Si vous faites ce choix, vous devez également compléter dans votre profil l'adresse e-mail à laquelle vous souhaitez recevoir des notifications. Vous serez ainsi averti chaque fois qu'un document apparaît dans votre e-box.

Attention : les documents ne restent pas éternellement dans votre e-box. Selon la nature du document, celui-ci reste disponible de 1 mois à 3 ans. Lorsqu'un document va être supprimé et que vous ne l'avez pas encore ouvert, vous recevez un message à l'adresse e-mail indiquée dans votre profil.

Sécurité

Chaque citoyen belge dispose de sa propre e-box personnelle. Vous êtes donc le seul à pouvoir vous connecter à votre compte. La plateforme utilisée à cet effet est la bien connue plateforme CSAM. Vous pouvez vous identifier sur cette plateforme au moyen des clés numériques classiques, comme votre carte eID. Vous pouvez également vous identifier via l'app Itsme.

Pour les notifications, il est tentant d'utiliser une adresse e-mail que vous consultez quotidiennement, comme votre adresse e-mail professionnelle. Si vous êtes salarié, vous devez tenir du fait que l'utilisation privée de l'adresse e-mail professionnelle n'est pas toujours autorisée et est même généralement déconseillée pour des raisons de confidentialité des messages.

Et où ?

Vous trouverez votre e-box sur https://myebox.be/fr. De là, vous pouvez activer l'interface myebox.
Mais vous pouvez également consulter votre ebox via d'autres interfaces, comme doccle, trusto et bpost. Si vous utilisez déjà une de ces interfaces, il vous suffit peut-être d'activer votre ebox depuis cette interface. Vous pourrez alors consulter les documents d'organisations publiques et d'entreprises privées (par exemple, des factures ou des copies) sur une seule et même plateforme.

Nouvelles

Lors d'un apport, d'une fusion ou d'une scission, il n’est pas inhabituel que les parties fixent une date déterminée en vue de l’évaluation de l’opération, qu’elles conviennent ensuite encore de divers accords et que le contrat ne soit finalement signé que plusieurs mois plus tard. Comment le fisc gère-t-il cette rétroactivité? L’accessoire suit le principal

Fin 2020, le législateur a augmenté le taux standard de la déduction pour investissement de 8 % à 25 % pour les immobilisations acquises ou constituées entre le 12 mars 2020 et le 31 décembre 2022. Le taux standard est de ce fait supérieur au « taux majoré ». Quel est le taux applicable aux investissements qui se rattachent à l’exercice d'imposition 2023 ?

Si la société supporte une charge qui profite au dirigeant d’entreprise, cette dépense peut être considérée comme une rémunération pour le travail fourni conformément à la théorie de la rémunération. Sous certaines conditions. La Cour d’appel d’Anvers a récemment décidé qu’une augmentation du chiffre d’affaires constituait un bon argument dans cette discussion. Le logement comme forme de rémunération

Abonnez-vous à notre lettre d'info