Taux de T.V.A. réduit pour les services de restaurant et de restauration

Taux de T.V.A. réduit pour les services de restaurant et de restauration

Le taux de T.V.A. pour les services de restaurant et de restauration est passé de 21% à 12% au 1er janvier 2010. Le taux de T.V.A. réduit ne s'applique pas à la fourniture de boissons. Outre la baisse du taux de T.V.A., le législateur a également prévu des règles visant à simplifier la facturation.

Trois taux de T.V.A. pour l'horeca

A la suite de l'introduction de la nouvelle mesure, trois taux de T.V.A. s'appliquent désormais dans l'horeca :

21 % pour les boissons (tant alcoolisées que non alcoolisées) ;

12 % pour les repas servis en vue d'une consommation sur place ;

6 % pour les repas à emporter.

La simple livraison de repas préparés est exclue du champ d'application du taux réduit de 12%. Cela signifie que le taux de T.V.A. réduit de 12% n'est pas applicable aux produits non préparés tels que les chips, chewing-gums, gaufres emballées. La fourniture de ces produits reste soumise au taux de 21%.

Si un prix global est demandé pour un service de restaurant ou de restauration comprenant tant les plats que les boissons, ce prix doit en principe être ventilé. L'administration admet cependant que pour un menu 3 services (menus types standards “all-in”), 35% du prix global se rapportent aux boissons (soumises au taux de T.V.A. de 21%). La partie restante est censée se rapporter aux repas et peut bénéficier du taux de T.V.A. réduit de 12%.

En cas de fourniture d'un logement meublé avec petit-déjeuner, comme dans un hôtel ou un motel, le petit-déjeuner reste intégralement soumis au taux réduit de 6%.

Facturation simplifiée

Outre la baisse du taux de T.V.A., le législateur a également prévu des règles visant à simplifier la facturation. 

Concrètement, la facture simplifiée doit contenir les éléments suivants :

la date et l'heure de délivrance et un numéro séquentiel ;

l'identification du prestataire assujetti, avec la mention de son nom ou de sa dénomination sociale, son adresse et son n° d'identification à la T.V.A. ;

la nature et le prix du service fourni ;

le montant de la taxe due et les données permettant de le calculer.

La souche T.V.A. classique disparaît

La facture simplifiée remplacera la souche T.V.A. classique. La facture est délivrée sous forme d'un ticket unique imprimé à partir d'une caisse électronique qui doit répondre à certaines exigences. Pour les nouveaux restaurateurs, cette disposition s'applique à compter du 1er janvier 2010. Les restaurateurs existants ont encore jusqu'au 1er janvier 2013 pour mettre en place un système de caisse enregistreuse.

Baisse à 6%

La mesure sera évaluée à la fin de l'année afin de déterminer si une baisse à 6% est envisageable.

Nouvelles

Fin mai, le ministre des Finances a reçu le feu vert (!) du gouvernement en vue d’une réforme en profondeur de la déductibilité fiscale des voitures particulières à usage professionnel. Les voitures à carburant fossile sont poussées vers la sortie, mais pour les voitures électriques aussi, la déductibilité sera limitée. Le gouvernement se donne une décennie pour y parvenir.

Une loi récente ouvre la porte à la constitution en ligne des sociétés. Vous disposez d’une société en cinq jours. C’est ce que promet le ministre dans les travaux préparatoires... Le truc est simple : vous devez encore passer par le notaire, mais l’acte de constitution authentique des personnes morales peut désormais aussi être dématérialisé. Ce qui accélère considérablement la procédure.

Le calcul de l'avantage de toute nature pour la voiture de société dépend entre autres de l'émission de CO2 du véhicule par rapport à " l'émission moyenne du parc automobile belge ". Cette émission moyenne a augmenté en 2018 et 2019, de sorte que l'avantage a diminué. Une nouvelle loi fait qu'il ne pourra plus diminuer.

Abonnez-vous à notre lettre d'info