Travail de bureau et santé

Travail de bureau et santé

Ces dernières années, travailleurs et employeurs sont devenus plus attentifs à l'ergonomie sur le lieu de travail. À juste titre : une bonne posture au travail permet d'éviter les maux de dos et de réduire l'absentéisme ainsi que l'incapacité de travail permanente.

Voici un bref aperçu des points principaux auxquels il convient d'être attentif :

Hauteur d'assise: asseyez-vous de manière à poser les pieds à plat sur le sol, les articulations des genoux et des chevilles formant un angle légèrement supérieur à 90°.

Profondeur d'assise : veillez à ce que vos cuisses soient soutenues sur une longueur maximale et laissez l'espace d'un poing entre l'avant de votre siège et le creux des genoux.

Hauteur du dossier : le soutien lombaire du dossier doit être placé en bas du creux de votre dos.

Hauteur des accoudoirs : veillez à ce que les accoudoirs soutiennent bien vos bras et vous permettent de garder les épaules détendues (pas relevées).

Écran : le haut de votre écran doit arriver à hauteur de vos yeux. La distance entre l'écran et les yeux dépend de la taille de l'écran : 14-15 pouces : 50-70 cm, 16-19 pouces : 60-85 cm, 20-21 pouces : 75-105 cm.

Clavier et souris : votre clavier doit se trouver à la même hauteur que vos coudes et de préférence à plat sur votre bureau (ne pas déplier les petits pieds). Servez-vous de votre bras plutôt que de votre poignet afin d'actionner la souris. Essayez de toujours soutenir votre bras et votre poignet (éventuellement à l'aide d'un repose-poignet).

Ordinateur portable : mieux vaut utiliser un ordinateur portable dans une station d'accueil avec un écran à part, une souris externe et un clavier externe.

Reflets : placez toujours votre écran de biais par rapport aux fenêtres et aussi loin que possible de celles-ci afin que la lumière ne puisse pas se refléter dessus. Ne placez pas l'écran devant la fenêtre. Le contraste entre un écran sombre et la lumière de la fenêtre fatigue les yeux.

Nouvelles

Fin mai, le ministre des Finances a reçu le feu vert (!) du gouvernement en vue d’une réforme en profondeur de la déductibilité fiscale des voitures particulières à usage professionnel. Les voitures à carburant fossile sont poussées vers la sortie, mais pour les voitures électriques aussi, la déductibilité sera limitée. Le gouvernement se donne une décennie pour y parvenir.

Une loi récente ouvre la porte à la constitution en ligne des sociétés. Vous disposez d’une société en cinq jours. C’est ce que promet le ministre dans les travaux préparatoires... Le truc est simple : vous devez encore passer par le notaire, mais l’acte de constitution authentique des personnes morales peut désormais aussi être dématérialisé. Ce qui accélère considérablement la procédure.

Le calcul de l'avantage de toute nature pour la voiture de société dépend entre autres de l'émission de CO2 du véhicule par rapport à " l'émission moyenne du parc automobile belge ". Cette émission moyenne a augmenté en 2018 et 2019, de sorte que l'avantage a diminué. Une nouvelle loi fait qu'il ne pourra plus diminuer.

Abonnez-vous à notre lettre d'info