Le fonds d’investissement St’art soutient les PME créatives

Le fonds d'investissement St'art soutient les PME créatives

Malgré la crise mondiale, le secteur culturel et créatif connaît une croissance plus rapide que le reste de l'économie. Vous êtes actif dans ce secteur, mais vous éprouvez des difficultés à trouver un financement pour votre développement? Si votre PME créative s'établit à Bruxelles ou en Wallonie, vous pouvez frapper à la porte du fond d'investissement St'art. Le fond octroie des prêts subordonnés et des prises de participation en capital.

Critères sectoriels

Le fonds d'investissement St'art entend encourager le talent, soutenir la culture, mais également stimuler l'esprit d'entreprise et le développement économique. Il s'adresse aux petites et moyennes entreprises, en ce compris les ASBL, actives dans les secteurs suivants : les arts du spectacle (théâtre, danse, opéra, cirque, festivals); le patrimoine (musées, sites patrimoniaux et archéologiques, les bibliothèques et archives); l'édition et distribution de produits dérivés dans le secteur des arts visuels (peinture, sculpture, photographie, artisanat); les arts numériques; les jeux vidéos; la musique (marché de la musique enregistrée et spectacles en direct); l'édition de livres, l'édition de presse; la radiodiffusion; la télévision; le design (produits, communication, espaces); la mode; l'architecture; etc.

Critères supplémentaires

Outre les critères sectoriels, vous devez également satisfaire aux conditions suivantes si vous voulez bénéficier d'une intervention :

être installé ou s'engager à installer votre siège social en Wallonie ou à Bruxelles;

employer moins de 250 personnes à temps plein;

ne pas dépasser un chiffre d'affaire annuel de 500.000 euros et un total bilantaire de 43.000.000 euros;

respecter le critère d'indépendance financière (c'est-à-dire moins de 25 % détenus par une grande entreprise);

présenter un programme d'investissements viable et rentable;

être rentable sans que cette rentabilité ne découle majoritairement de subsides;

proposer un projet de création ou de développement d'activités générateur d'emplois.

Attention. Le fonds n'intervient pas dans le financement de petits projets culturels ou créatifs ponctuels.

10 millions EUR

Le fonds St'art dispose d'une dotation de 10 millions d'euros. Le fonds intervient de deux manières : soit en prenant une participation (une participation dans le capital, mais qui reste toujours limitée à une participation minoritaire), soit en octroyant des prêts subordonnés. La durée du prêt est fixée au cas par cas. Une combinaison des deux options est également possible. L'intervention est complémentaire à celle d'autres organisations privées et publiques. Le montant minimal d'intervention est de 50.000 euros avec un maximum de 50 % dans le besoin total de financement.

Sur le plan pratique

Vous pouvez introduire une demande à tout moment de l'année. Votre demande sera examinée dès que St'art aura accepté le dossier. Le conseil d'administration prend une décision sur les dossiers tous les trois mois et se réunit en mars, en juin, en septembre et en décembre.

Plus d'infos

St'art: tel. 065 39 47 10
info@start-invest.be
www.start-invest.be

Nouvelles

Qui dit CSA pense immédiatement aux nouvelles règles concernant les sociétés. Une SRL sans capital, de nouvelles règles en matière de droit de vote, une nouvelle définition de la société coopérative... Mais pas mal de choses ont également changé pour les administrateurs.

Jusqu’à présent, le taux de TVA réduit de 6 % pour les travaux de transformation ne s’appliquait que si l’habitation N’ÉTAIT PAS démolie entièrement. Il existe depuis près de dix ans une exception à cette règle, qui est toutefois limitée à certaines zones en Belgique (trente-deux au total). Dans ces zones, la démolition et la reconstruction subséquente bénéficient bien du taux de 6 %. Le gouvernement a décidé d’étendre cette exception à tout le territoire de la Belgique.

Le parlement a approuvé mi-novembre une mesure qui doit permettre aux sociétés de se reconstituer des réserves financières après la crise du coronavirus. Si vous maintenez vos bénéfices dans la société, vous ferez rapidement, mais temporairement, une belle économie d'impôts.

Abonnez-vous à notre lettre d'info