Montants indexés à l'impôt des personnes physiques pour les exercices d'imposition 2018 et 2019

Vous trouverez ci-après un aperçu des principaux montants indexés à l'impôt des personnes physiques. Seuls les montants fédéraux figurent dans cet aperçu. Les réductions d'impôt et autres dont le montant est déterminé par les Régions n'y sont pas reprises.

Vous trouverez ci-après les montants pour l'exercice d'imposition 2019, soit vos revenus pour cette année (2018). Derrière chaque montant, vous trouverez, entre parenthèses, le montant indexé pour l'exercice d'imposition 2018 (il s'agit des montants dont vous avez eu besoin en juin pour la déclaration de vos revenus de 2017).

Quotité du revenu exemptée d'impôt et situation familiale

Quotité du revenu exemptée d'impôt et quotité du revenu exemptée d'impôt majorée

Quotité du revenu exemptée d'impôt :  7 430 euros (7 270 euros)

Quotité du revenu exemptée d'impôt majorée pour les personnes à revenu réduit : 7 730 euros (7 570 euros)

Majoration de la quotité du revenu exemptée d'impôt pour les contribuables handicapés : 1 580 euros (1 550 euros)

Personnes à charge

Majoration de la quotité du revenu exemptée d'impôt pour personnes à charge :

- un seul enfant : 1 580 euros (1 550 euros) ;

- deux enfants : 4 060 euros (3 980 euros) ;

- trois enfants : 9 110 euros (8 920 euros) ;

- quatre enfants : 14 730 euros (14 420 euros) ;

- plus de quatre enfants (supplément par enfant) : 5 620 euros (5 510 euros).

Majoration supplémentaire pour enfants de moins de trois ans (pour lesquels le contribuable ne déduit pas de frais de garde d'enfants) : 590 euros (580 euros)

Pour toute autre personne à charge : 1 580 euros (1 550 euros)

Majoration de la quotité du revenu exemptée d'impôt pour un isolé avec enfants à charge : 1 580 euros (1 550 euros)

Montant maximum des ressources nettes (enfants à charge) : 3 270 euros (3 200 euros)

Montant majoré pour l'enfant d'un isolé : 4 720 euros (4 620 euros)

Montant majoré pour l'enfant handicapé d'un isolé : 5 990 euros (5 860 euros)

Montant des rentes alimentaires non pris en compte dans les ressources : 3 270 euros (3 200 euros)

Montant des rémunérations d'étudiant jobiste non pris en compte dans les ressources : 2 720 euros (2 660 euros)

Quotient conjugal et conjoint aidant

Quotient conjugal : 10 720 euros (10 490 euros)

Montant maximum des revenus de la propre activité professionnelle du conjoint aidant : 13 910 euros (13 620 euros)

Montant maximum des frais professionnels forfaitaires

- Salariés et indépendants avec bénéfices : 4 720 euros (4 320 euros)

- Indépendants avec profits et conjoints aidants : 4 150 euros (4 060 euros)

- Dirigeants d'entreprise : 2 490 euros (2 440 euros)

Tranches d'imposition pour l'exercice d'imposition 2019

- 25 % sur la tranche jusqu'à 12 990 euros

- (la tranche de 30 % disparaît)

- 40 % sur la tranche jusqu'à 22 290 euros

- 45 % sur la tranche jusqu'à 39 660 euros

- 50 % sur la tranche supérieure à 39 660 euros

Nouvelles

Les modalités de valorisation de l'avantage de toute nature résultant de la mise à disposition gratuite d'un logement à un travailleur salarié ou à un dirigeant d'entreprise font depuis longtemps l'objet de critiques. Le Gouvernement vient d'annoncer la modification de ces règles. La valeur sera désormais calculée en application de la formule suivante : RC × 100/60 × 2.

Le système des amendes TVA fait peau neuve. Pour certaines premières infractions commises de bonne foi, l'amende sera désormais automatiquement remise. Pour ce faire, le fisc a adapté une instruction interne. Le Code de la TVA et les arrêtés royaux correspondants restent inchangés.

Les frais sont en principe déductibles dans l'année au cours de laquelle ils ont été faits ou supportés. Suite à la réforme de l'impôt des sociétés, il va y avoir du changement pour les frais qui se rapportent en réalité à un autre exercice.

Abonnez-vous à notre lettre d'info