Frais de publicité des comptes annuels

Frais de publicité des comptes annuels

Les frais de publicité des comptes annuels et des pièces à déposer en même temps que ceux-ci auprès de la BNB, en vertu des articles 98 et 100 du Code des sociétés ou en vertu d'autres dispositions légales ou réglementaires, sont fixés, hors TVA, à partir du 1er janvier 2010, à :

252 EUR lorsque les documents sont déposés par voie électronique sous forme d'un fichier structuré conformément à l'article 176, § 1er;

299 EUR lorsque les documents sont déposés par voie électronique sous forme d'un fichier PDF conformément à l'article 176, § 2;

304 EUR lorsque les documents sont déposés sur papier conformément à l'article 177.

Les frais de publicité visés ci-dessus sont toutefois fixés à respectivement 57,50 EUR, 104,60 EUR et 109,80 EUR, hors TVA, pour :

1. les comptes annuels établis suivant le modèle abrégé de comptes annuels visé à l'article 174, § 2, alinéa 2;

2. les comptes annuels d'organismes visés à l'article 1er, alinéa 1er, 4° de la loi du 17 juillet 1975 relative à la comptabilité des entreprises;

3. les comptes annuels des établissements de crédit visés à l'article 15, § 1er de la loi du 17 juillet 1975 relative à la comptabilité des entreprises, à condition que leur total bilantaire pour l'exercice concerné ne dépasse pas 5.000.000 EUR, de même que les comptes annuels des entreprises d'assurance et de réassurance qui satisfont aux critères mentionnés à l'article 15 du Code des sociétés;

4. les comptes annuels de sociétés étrangères ou de groupements européens d'intérêt économique de droit étranger qui satisfont aux critères mentionnés à l'article 15 du Code des sociétés.

Les frais de publicité des comptes annuels ou des comptes consolidés dûment rectifiés visés à l'article 181 sont fixés à 57,50 EUR, hors TVA.

En application de l'article 30, § 2, alinéa 3, de l'arrêté royal du 19 décembre 2003 relatif aux obligations comptables et à la publicité des comptes annuels de certaines associations sans but lucratif, associations internationales sans but lucratif et fondations, les frais de publicité auprès de la BNB des comptes annuels et des pièces à déposer en même temps que ceux-ci auprès d'elle s'élèveront, hors TVA, à partir du 1er janvier 2010  à:

57,50 EUR lorsque les documents sont déposés par voie électronique sous forme d'un fichier structuré, conformément à l'article 28, § 1er, de l'arrêté royal précité;

104,60 EUR lorsque les documents sont déposés par voie électronique sous forme d'un fichier PDF, conformément à l'article 28, § 2, de l'arrêté royal précité;

109,80 EUR lorsque les documents sont déposés sur papier, conformément à l'article 29 de l'arrêté royal précité;

Les frais de publicité de la rectification s'élèvent, hors TVA, à  57,50 EUR.

Sources :
- Frais de publicité  des documents visés à l'article 173 de l'arrêté royal du 30 janvier 2001 portant exécution du Code des sociétés,  M.B.,  7 décembre 2009, p. 76132.
- Frais de publicité  des documents visés à l'article 25 de l'arrêté royal du 19 décembre 2003 relatif aux obligations comptables et à la publicité des comptes annuels de certaines associations sans but lucratif, associations internationales sans but lucratif et fondations, M.B., 7 décembre 2009, p. 76132.

Nouvelles

Fin mai, le ministre des Finances a reçu le feu vert (!) du gouvernement en vue d’une réforme en profondeur de la déductibilité fiscale des voitures particulières à usage professionnel. Les voitures à carburant fossile sont poussées vers la sortie, mais pour les voitures électriques aussi, la déductibilité sera limitée. Le gouvernement se donne une décennie pour y parvenir.

Une loi récente ouvre la porte à la constitution en ligne des sociétés. Vous disposez d’une société en cinq jours. C’est ce que promet le ministre dans les travaux préparatoires... Le truc est simple : vous devez encore passer par le notaire, mais l’acte de constitution authentique des personnes morales peut désormais aussi être dématérialisé. Ce qui accélère considérablement la procédure.

Le calcul de l'avantage de toute nature pour la voiture de société dépend entre autres de l'émission de CO2 du véhicule par rapport à " l'émission moyenne du parc automobile belge ". Cette émission moyenne a augmenté en 2018 et 2019, de sorte que l'avantage a diminué. Une nouvelle loi fait qu'il ne pourra plus diminuer.

Abonnez-vous à notre lettre d'info